Durant une dizaine de jours, j’ai eu ma possession un Samsung Omnia 7 tournant sous l’OS mobile de Microsoft: Windows Phone Seven. Une belle occasion pour moi de vous présenter à la fois ce mobile et cet OS peu commun.

Le téléphone

Le téléphone est doté d’un écran Super AMOLED de 4 pouces, d’un processeur 1Ghz (Snapdragon), batterie de 1500 mAh dont l’autonomie est plus que respectable (du à l’absence de notifications sans doute, mais on en reparle), d’un appareil photo de 5 mégapixels (et qui offre la vidéo en HD – 720p). Ces différentes caractéristiques font de lui un bon téléphone et rendent l’utilisation de WP7 très fluide.

L’appareil photo offre un bon rendu en extérieur. A contrario, la prise de vue à l’intérieur peut laisser à désirer avec une faible luminosité, mais on ne va pas se plaindre, on est sur un smartphone.

Au niveau de la construction, Samsung a abandonné la finition plastique que l’on peut retrouver sur un Nexus S ou un Galaxy S2 et à opté pour une finition en allumium qui donne au téléphone un aspect mieux fini et plus solide que les Android Phone.

Bref, le Samsung Omnia 7 est un bon téléphone robuste que l’on a bien en main. Il est très agréable dans son utilisation.

Windows Phone

Ceux qui me connaissent un peu le savent, je ne suis pas un grand fan de Microsoft (Que les aficionados me pardonnent, je reconnais la qualité des produits Windows, mais je n’aime pas ça…). Pourtant dès les premières vidéos de présentations de WP7, j’ai été intrigué par cet OS mobile sorti de nulle part et offrant une présentation hors du commun de ce que l’on peut voir sur un Android Phone ou un iPhone. Bref, ma curiosité était titillée et je me devais de tester ça (merci à Leads United pour le prêt).

Une fois le téléphone allumé, j’étais perdu. Cet écran d’accueil allongé où toutes les applications se trouvent est déstabilisant. Il m’a fallu quelques instants pour trouver les paramètres du téléphone (un glissement de pouce vers la gauche et ça y est, le téléphone dévoile toutes ses applications). Je rentre le mot de passe du WiFi, mes identifiants Gmail (première déception, celui ne synchronise que votre calendrier principal et pas les autres), les paramètres data et direction le Marketplace pour y trouver mes applications favorites. Quelques minutes plus tard, le Samsung Omnia 7 était prêt à l’emploi et il était temps pour moi de filer au boulot. Et là, deuxième déception, les notifications ne sont pas au top, voire absente pour certaines applications comme le client officiel Twitter (for WP7). Mais dans l’ensemble, le téléphone est très réactif. WP7 est très fluide et simple malgré ce que l’on peut penser. Un jour d’utilisation et c’est bon.

Ce que j’ai aimé

L’interface de Windows Phone Seven est très sympathique, ça change de ce qu’on connait. L’intégration des applications (les natives en tout cas) est très réussie. On appréciera l’intégration de Facebook dans ces contacts, dans ses photos, etc. Comme je l’ai déjà dit, c’est très fluide. Pas de bug rencontré durant ma semaine de test.

Ce que je n’ai pas aimé

Il n’y a pas grand-chose que je n’ai pas aimé si ce n’est l’obligation d’avoir un compte Hotmail pour le Marketplace. Les défauts du téléphone sont plus liés à la jeunesse de l’OS. Néanmoins, il y a des trucs qui sont très ennuyants à l’utilisation comme la gestion d’un seul calendrier Google, l’absence de notifications sur une majorité des applications, le peu d’applications dans le Marketplace, le partage des photos qui est très limité depuis l’OS… Bref, des défauts qui seront, espérons-le, corrigés avec l’arrivée de la mise à jour Mango.

Pour résumer, le Samsung Omnia 7 est un bon téléphone équipé d’un OS prometteur. Espérons que WP7 puissent progresser sur le marché des téléphones mobiles…

Envie d’en voir plus, je vous conseille cette vidéo: Que vaut Windows Phone 7 ?

Share This